D’autres exemples de lutte biologique

, par  Mme Crépy , popularité : 14%
  • En cours, on a vu que la lutte biologique consiste à utiliser un prédateur ou un parasite naturel d’une espèce nuisible pour les cultures.
  • L’intérêt est de ne pas utiliser de pesticides de synthèse encore appelés "produits phytosanitaires".
  • Les 2 vidéos ci-dessous vous montrent 2 exemples concrêts : une utilisation par un agriculteur et une autre par des pépiniéristes.